· 

Histoire des Trois Danses, elle est singuliere

Remastered image, artwork by Lior webmaster of this website

L’histoire des Trois Danses est singulière : Lorsqu’il fut tué, le 20 juin 1940, près de Saumur, Jehan Alain portait sur lui une serviette de cuir emplie de la musique qu’il venait d’écrire. Selon les témoins, pendant plusieurs semaines on vit voler des feuilles de papier à musique dans les champs environnants. C’est ainsi que fut perdue, sans doute à jamais, la partition des Trois Danses pour orchestre, poème symphonique en trois mouvements, son œuvre la plus aboutie. Heureusement, quelques semaines plus tôt, il en avait réalisé une réduction pour orgue qu’il envoya par la poste à son amie Noëlie Pierront.

Hasard et chance extraordinaires, le manuscrit parvint à destination.

Source