Chevalier-de-l-ordre-du-merite

Verdienstorden der Bundesrepublik Deutschland:Ordre du Mérite RFA

Ordre du Mérite RFA

Le président le la République fédérale d'Allemagne a attribué la Croix fédérale du Mérite à Helga Schauerte ( Verdienstorden der Bundesrepublik Deutschland ): Une récompense bien mérité


Le lundi 4 mai, lors d'une cérémonie à l'Hôtel de Beauharnais à Paris, l'ambassadeur Susanne Wasum-Rainer a remis, au nom du président fédéral Joachim Gauck, les insignes de Chevalier de l'Ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne à l'organiste et musicologue Helga Schauerte-Maubouet. Cette haute distinction civile allemande vient saluer et récompenser sa carrière de musicienne et de musicologue placée sous le signe de l’amitié franco-allemande. Dans son éloge l'ambassadeur a qualifié le travail de la musicienne d'exemplaire dans le domaine culturel et extrêmement précieux pour les relations qui unissent la France et l'Allemagne. Par le biais de ses concerts, de ses recherches musicologiques et de son enseignement, Madame Schauerte permet à un grand nombre de Français et d'Allemands de se familiariser avec la musique et de créer des liens émotionnels forts entre ces deux peuples.

"Madame l’Ambassadeur, Mesdames, Messieurs, Très Chers Amis,

C’est pour moi un honneur et un immense plaisir d’être avec vous tous dans ce lieu chargé d’histoire auquel je suis très attachée. Je remercie Monsieur Joachim Gauck , président de la République fédérale d’Allemagne, de cette marque de reconnaissance qu’il m’accorde en me décernant cette haute distinction . Ma gratitude s’adresse également à Madame l’Ambassadeur Susanne Wasum - Rainer , qui a retracé les grandes lignes de mon parcours avec beaucoup d’élégance et de gentillesse .

Ce parcours est une succession d’engagements que j’ai librement pris pour cultiver l ’amitié franco - allemande dont la culture et la musique sont des piliers puisqu'elles  appellent les citoyens de chaque pays à se retrouver et se réunir pour mieux se comprendre. Comme vous le savez , je pratique cette amitié au quotidien, tout d’abord dans mon couple, ma famille , ensuite dans mon métier d’organiste et de musicologue . Par ailleurs, il y a un petit détail qui m’amuse : En Allemagne, mes compatriotes me considèrent comme une spécialiste de la musique française au travers de mes éditions de cette musique publiée dans une maison allemande, et , à l’inverse, les Français , eux, me considèrent, comme une spécialiste de la musique allemande au travers de ma discographie publiée par un label français. En vérité, je n’ai comme unique mérite que celui de faire ce qui me passionne et d’avoir le bonheur de transmettre cette passion non seulement par l’interprétation mais aussi par l’enseignement.

Mon poste d’organiste titulaire que j’occupe depuis plus de 30 ans à l’église allemande me prédestinait à œuvrer pour les échanges franco - allemands , l’église me donnant carte  blanche  pour organiser bénévolement des manifestations culturelles. Maître de mes choix, je n’ai pas hésité à utiliser la confiance qui m’a été donnée en mettant en œuvre cette liberté d’agir , liberté pour laquelle je me sens en partie décorée aujourd’hui. Je n’ai guère le sentiment d’avoir ajouté une pierre à l’édifice de l’amitié franco - allemande , mais simplement d’avoir , dans ma modeste position , expérimenté ce que le philosophe Jean-Paul Satre décrit comme ceci : «Etre libre, ce n’est point pouvoir faire ce que l’on veut , mais c’est vouloir ce que l’on peut .»


Au cours de toutes ces années j’ai eu la chance de rencontrer des hommes et des femmes remarquables, fidèles soutiens, que je souhaite associer au mérite qui m'est fait aujourd'hui. Il me reste à tous à vous remercier sincèrement d’avoir voulu partager avec moi ces instants de grande émotion ."

 



Pontaumur, le 7 août 2016
Après avoir reçu en 2015 la Croix de l'Ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne à l'Hôtel de Beauharnais à Paris, Helga Schauerte-Maubouet, organiste de l’église protestante Allemande à Paris Rue Blanche, concertiste, musicologue et éditrice de musique française chez Bärenreiter, vient d'être nommée Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres. Elle a reçu les insignes de la main de Gilles Cantagrel, éminent musicologue, conférencier et ancien directeur de France Musique, dans le cadre du Festival Bach-en-Combrailles à Pontaumur, où elle a fondée et dirige chaque année depuis plus de 10 ans une académie international d'orgue

A travers cette distinction le Ministère de la Culture rend hommage à la musicienne tout particulièrement pour son engagement pendant plusieurs décennies au service des échanges culturels entre la France et l'Allemagne, ainsi que pour ses recherches musicologiques, notamment sur le compositeur Jehan Alain, sans oublier ses nombreux concerts à l’international et ses enregistrement discographiques (une quarantaine à ce jour, dont l’intégrale Alain, Bach et Buxtehude). Helga Schauerte, qui est à l'origine de la création de plusieurs classes d'orgue dans divers conservatoires en France dont celle du conservatoire Nadia et Lili Boulanger de la rue Rochechouart, est également une pédagogue recherchée qui enseigne au travers de nombreuses masters-class en Europe et aux USA.